plateforme des acteurs du jazz en rhône-alpes

Mathias Forge

fleche gauche fleche gauche

Descendant d’une longue famille de scieurs, Mathias est définitivement roannais. C’est grâce à un piano droit et un bonnet qu’il commencera par quelques ersatz d’imitations monkiennes pour finalement aller se perdre avec joie dans la libre improvisation qu’il pratique régulièrement avec Léo Dumont (…), Xavier Saïki (Sapiens Stéréo) ou Olivier Toulemonde et Christine Sehnaoui (Otite).

Il joue le trombone et les magnétophones, mais ne manque pas de collaborer avec danseurs et skateurs, ou de s’amuser à quelques massages sonores à l’aide d’un dispositif construit avec ses mains. Il aime encore bien composer ou arranger la musique quand il peut ou quand on lui demande (cf. Les Arcandiers, L’Ogre, La Baskour, Quatuor MONK) et sillonne avec plaisir les rues et les places publiques avec la Cie Jeanne Simone (Le Goudron n’est pas Meuble). Il croit à l’authenticité aux petites choses.

Il a eu la chance de rencontrer – entre autres – l’ ARFI, Li Ping Ting, Heddy Boubaker, David Chiesa, Luca Venitucci, Birgit Ulher, Paul Vogel, Axel Dörner, Jean Léon Pallandre… et l’honneur de se laisser influencer par Jean Cohen, Sebastien Coste, Etienne Roche, le collectif ISHTAR, le Kafé Myzik et son frère. C’est avec ses trois amis roannais qu’il tente de boucler une boucle en organisant quelques événements autour de l’improvisation dans la campagne roannaise (Association MICRO).

Facebook