plateforme des acteurs du jazz en rhône-alpes

Patrick Charbonnier

fleche gauche fleche gauche

trombone
Après des études classiques au CNR de Nancy, Patrick Charbonnier se produit dans des formations lorraines de styles différents : salsa (Tierra Brava), blues et rhythm & blues (Kilimandjaro Soul Band, B-Movies), big band de jazz (B.B. de Laurent Gianez, Jazzophone Big Band), musique de rue (Little Big Horn) et dans l'octet du pianiste Marc Mangen, Afrodisax, avec lequel il enregistre, en 1990, "Life Out of Balance".

Patrick Charbonnier s'établit à Lyon en août 1992.
A la suite de sa participation à la création du ciné-concert "Toi Tarzan, Nous Aussi", il rejoint le collectif de musiciens lyonnais ARFI.
Il intègre plusieurs formations de l'ARFI comme La Marmite Infernale (big band ARFI), La Bête a Bon Dos (orchestre mobile), le trio Bomonstre, qu'il fonde avec deux autres trombonistes, Alain Gibert et Jacques Veillé, ainsi qu'un duo avec Jean-Luc Cappozzo.

Avec ce trompettiste, il se joint à des musiciens de jazz écossais pour former le groupe Kilt Couture (tournées 94 en Ecosse et en France).
Il se produit également dans l'orchestre de Jean-Marc Vella : Carolus Popée (création dans le cadre du festival MIMI 1992).

Parallèlement à ses activités de musicien, Patrick Charbonnier mène un travail pédagogique et participe à la création de spectacles musicaux mêlant musiciens amateurs et musiciens professionnels :
"Kirk's Dreams" (créé en 1991) : les formations du CIM de Bar le Duc, Jazzam'Bar et Les Canards Sauvages rendent hommage au saxophoniste Roland Kirk. Enregistré en CD en 1992.
"Rendez-Vous à l'Hôtel'Onious", (1993) : un orchestre d'enfants de Vénissieux et la Marmite Infernale revisitent les musiques de Thelonious Monk. Ce spectacle sera remonté avec un orchestre d’enfants de Feyzin et présenté le 13 juin 1998 au Centre Léonard de Vinci à Feyzin
"Préau Show", fruit de la résidence ARFI, en 1994, au CFMI de Lyon, sur le répertoire des chansons de l'école communale.
"Jazz Bocage" (Commande de l'Europa Jazz Festival du Mans

Crédits photo | Nicolas Beaume

Facebook