plateforme des acteurs du jazz en rhône-alpes-auvergne

Balinaises Chahutations

fleche gauche fleche gauche

Date de création | 2002

Musique Asie-mutée pour petit Gamelan & Orchestre électrifié
C’est une rencontre inédite mêlant dans un élan aventureux les instruments d’un Gamelan balinais et les musiciens du Grand Chahut Collectif.
Les compositions originales d’ici et inspirées d’ailleurs nous propulsent dans des territoires insolites, subtils et puissants, où se confrontent et se marient généreusement musiques traditionnelles, rock brut, jazz libre, groove entêtant. Un alliage précieux, insolent, lyrique et mordant.

Balinaises Chahutations c'est aussi « le Balangüjür », déambulation musicale en ouverture du concert avec tous les musiciens du groupe.


HISTOIRE
Lors d’un voyage à Bali en 2002 dans le village d’Abienbasé, Hélène Marseille et Bertrand Boulanger découvrent les richesses musicales du Gamelan propres à cette petite île indonésienne.
Fascinés par ces sonorités uniques, ils ramènent, par les eaux, une cargaison de ces métallophones, cloches et gongs, qui seront utilisés en 2003, par la Cie Transe Express lors de la création du spectacle de rue « Les Rois Faignants », ainsi que la Cie H.A.U.T pour le spectacle « Léon napakatbra ».
En avril 2006, le petit Gamelan participe à la commémoration des 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl organisée à Crest par Grand Chahut Collectif. Ce dernier, attiré par ces sons insolites et cette énergie hors de toute conception occidentale, confirme l’envie de mêler ces deux univers et programme une résidence de création et un 1er concert en décembre 2006.

le gamelan
Le Gamelan est un ensemble d’instruments, à l’origine composé de métallophones accordés, de gongs isolés ou en carillon, qui fonctionne comme un « clavier éclaté » entre les instrumentistes.
L’ensemble des instruments est conçu, fondu par un seul artisan qui donne à chaque gamelan un timbre spécifique.
Les instruments utilisés par les Balinaises Chahutations ont été fondus à Blabatuh sur l’île de Bali.

site internet officielmy space

Crédits photo | Yannis Frier

Adhérents :
Facebook