plateforme des acteurs du jazz en rhône-alpes

L'Homme à la caméra

fleche gauche fleche gauche

Date de création | 2008

Extraits du spectacle de cinéma concert L'Homme à la caméra, film muet de Dziga Vertov (1928), mis en musique par Pierre Badaroux pour contrebasse solo et ordinateur.

Le propos
La vie quotidienne d’une grande cité soviétique (Odéssa), à travers la caméra témoin de Dziga Vertov et de son frère Michaïl Kaufman à laquelle fut laissée une totale liberté d’investigation, de fantaisie et d’innovation.
Virevoltant aux quatre coins de la ville au rythme naturel d’une journée, l’homme à la caméra parcourt un espace quotidien qu’il transfigure et réinvente. Surimpressions, trucages, poésie et dialectique se conjuguent merveilleusement dans ce chef d’œuvre inoubliable.
Le caractère syncopé, l’absence d’un scénario romanesque et le statut quasi documentaire du film, les effets visuels, les multiples sens de lecture font de ce film une œuvre résolument moderne à laquelle répond une musique tout à la fois mélodique, contemporaine, ludique…

La musique
Pour cette nouvelle musique, composée pour contrebasse solo et ordinateur, Pierre Badaroux-Bessalel utilise de multiples sons de sa contrebasse qu’il traite, transforme, manipule, assemble…et qu’il fait se rencontrer avec son propre jeu sur l’instrument. Il nous propose un véritable univers sonore, toujours étonnant, mariant l’univers moderne des ordinateurs à celui de la contrebasse, acoustique et éternel.
Son inspiration émane directement de l’image du film dans un grand respect de celui-ci et de l’époque de sa création.

site internet officielfacebook

Facebook