plateforme des acteurs du jazz en rhône-alpes-auvergne

Geoffrey SECCO

fleche gauche fleche gauche

Après des études musicales à la Berklee School of Music (Boston) en 2006, Geoffrey Secco multiplie les collaborations, comme instrumentiste ou arrangeur : Robby Williams, Charles Aznavour, Tony Allen, Yannick Noah, Patricia Kaas, Manu Dibango, Tito Puentes, Pascal Obispo,TV live « the Voice », « Danse avec les stars », « La nouvelle star »…

Show man reconnu, il joue également pour l'anniversaire de la reine d'Angleterre à Windsor, le roi du Maroc à Rabat, les chefs d'états lors des J.O. d’Athènes, les J.O. de Londres, le plus grand feu d’artifice du monde pour le 31 décembre 2013 à Dubaï…

Ces multiples expériences et influences musicales l'incitent à produire en 2009 son premier opus, « JAM WITH THE ELECTRO » co-réalisé avec Daniel Yvinek et récompensé par la SACEM.

La musique est avant tout histoire de vibration et d'émotion. Geoffrey travaille sur le chamanisme et l'énergie du Qi, et propose une vision personnelle du jazz, utilisant pendant les spectacles le pouvoir de la vibration comme véhicule émotionnel.

LA HARPE : POUR UNE MUSIQUE CELESTE

Cet opus est l’expression actuelle de couleurs célestes, oniriques et voyageuses. C’est une ode à l’humain, créateur de modernité extérieure, en quête de vérités intérieures. Cette dualité entre mondes urbains et racines panthéistes s’exprime dans un premier temps par le choix de l’instrumentation, résolument acoustique (sax, harpe, contrebasse, batterie) qui pourtant emprunte les codes de la musique électronique : répétition, minimalisme, évolution des timbres, harmonies simples.

Les rôles des instrument sont aussi volontiers renversés : le sax murmure des accords (Diphonic Water), la contrebasse crée des mélodies étirées, aigues et lointaines (Karmic Link), tandis que la harpe joue une basse étouffée (Whelk Song). Ce jazz très actuel est le reflet de notre société et évolue entre pop et electro, et emprunte leurs codes, souvent antagonistes : minimalisme, impros généreuses, grooves dance floor ou nuances fragiles

site internet officiel

Facebook